Vivez selon vos moyens

Bonjour, vous écoutez La Finance Personnelle avec Charles et je vous dis aujourd’hui Vivez selon vos moyens.

Ressemblez-vous à Mike Tyson ?

Quelle leçon impérissable le boxeur Mike Tyson vous donne à propos de vos finances ? Si vous vous croyez trop fort, vous risquez aussi le KO… financier.

Dans ce nouvel épisode, j’aborde un point qui ne va pas plaire à tout le monde mais qui pourrait, surtout si vous êtes une star, vous éviter la banqueroute et bien des déboires. Je veux parler du principe selon lequel mieux vaut vivre selon ses moyens plutôt que de finir sans rien.

Autrement dit, si un ancien président attirait vos votes en vous promettant de travailler plus pour gagner plus, j’attire votre curiosité en vous promettant de dépenser moins pour gagner plus.

Connaissez-vous Mike Tyson ? Et bien si vous répondez non, disons qu’il peut sortir sans sa mère et si vous le croisez soyez gentil. Pourquoi ? Parce qu’il a été l’un des plus grands et probablement le plus puissant champion de boxe, catégorie poids-lourds, de toute l’Histoire de la discipline.

Mais pas seulement.

Il est aussi l’exemple vivant de ce qu’il ne faut pas faire avec son argent, de ce que VOUS ne devez pas faire avec votre argent. Presque toujours gagnant – par KO souvent, 44 exactement pour un total de 58 combats – Mike Tyson a accumulé une fortune de près de 300 millions de dollars au pic de sa carrière du milieu des années 1980 jusqu’à 1997.

Mais un séjour en prison, des excès en tout genre dont des accès de violence qui le verront mordre l’oreille de son adversaire Evander Holyfield en plein combat entraînent ce passionné de pigeons – colombophile pour être exact – et présumé végétalien dans une spirale infernale.

En 2003, malgré la fortune colossale qu’il avait amassée, Mike Tyson se déclare en faillite. Comment le surnommé « type le plus dur à cuire » du monde a-t-il pu perdre l’équivalent de 20 fois l’Euromillions ?

C’est très simple.

Fondamentalement, en dépensant plus que ce qu’il gagnait, en dépensant l’argent plus vite qu’il ne rentrait. Oui ça paraît fou car on en déduit que Mike Tyson a dépensé plus que ce qu’il avait gagné soit, je vous le rappelle, 300 millions de dollars au bas mot.

J’imagine quelque sourire acerbe ou pointe de moquerie se dessiner sur votre visage. Ne vous moquez pas car beaucoup d’entre vous font peut-être les mêmes erreurs que Mike Tyson – et vous n’avez probablement pas ses qualités de puncher.

Si vous gagnez 2.000 euros chaque mois et que vous dépensez 2.001 euros chaque mois, vous allez droit au KO. De même si vous gagnez 20.000 euros chaque mois et que vous dépensez 20.001 euros chaque mois. A partir du moment où vous dépensez plus que ce vous gagnez, vous allez droit au KO… financier.

Pourquoi ? Parce qu’à l’inverse de ce que je vous apprends dans mon émission, vous composez des intérêts contre vous, vous accumulez un patrimoine négatif – des dettes – et vous n’avez aucune épargne de côté en cas de coup dur.

Alors vous prenez le risque de finir comme Mike Tyson c’est-à-dire en faillite, bref en banqueroute ! Car c’est ce qui est arrivé à ce costaud tatoué, sa fortune si l’on peut dire a fini négative c’est-à-dire inférieure à zéro. Heureusement, il aurait depuis rebondi suffisamment mais sa fortune actuelle ne serait qu’à peine le centième de ce qu’elle fut auparavant.

Regardez dans vos dépenses, observez autour de vous, combien de gens vivent au-dessus de leurs moyens ? Combien de gens dépensent l’argent qu’ils n’ont pas ou plus pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas vraiment ?

Ce sont tous des Mike Tyson miniatures version finance en puissance. Si vous en faites partie, reprenez vos finances en mains, instruisez-vous et abonnez-vous à mon podcast. Si vous n’en faites pas partie, poursuivez vos efforts mais ne vous croyez pas plus fort car la vie est pleine de surprises.

Pas convaincu ? Savez-vous que 60% des anciens joueurs de la NBA – l’élite du basketball américain – sont fauchés seulement cinq ans en moyenne après la fin de leur carrière ?

En clair, gagner beaucoup d’argent n’est pas synonyme de richesse, c’est tout le problème qui découle de cette affreuse confusion entre le revenu et le patrimoine, entre le flux courant et le flux constant. Nous en reparlerons.

Retenez pour le moment que vivre selon ses moyens et dépenser moins que ce vous gagnez est un premier pas si ce n’est LE pas essentiel vers votre sérénité et votre liberté financières.

Maintenant que vous savez qu’il vaut mieux éviter d’être le Mike Tyson de l’argent, ou le Nicolas Cage, ou le Lindsay Lohan et j’en passe, retrouvez-moi très bientôt pour un nouvel épisode.

Abonnez-vous dès maintenant avec votre logiciel ou application préférée et surtout, soutenez cette initiative en likant et en partageant autour de vous. Vous pouvez désormais vous abonner à ce podcast via Youtube, Spotify, Deezer ou encore Amazon Music. Retrouvez aussi plus d’informations et de contenus inédits sur mon site charlesrault.fr ou .com

Merci de votre confiance et à très bientôt !

Laisser un commentaire