Prenez votre temps

Bonjour, vous écoutez La Finance Personnelle avec Charles et je vous dis aujourd’hui Prenez votre temps.

Plus le temps passe, plus il paraît s’accélérer.

Je suis né dans les années 1980 et je me rappelle d’un temps que ceux nés en 2000 n’ont jamais connu. En 1998 par exemple, il y a seulement 24 ans de cela, il était normal de se donner rendez-vous avec les amis à un lieu précis, à une date et à une heure précise.

Nous n’avions pas de moyen de communication et pourtant nous nous retrouvions sans difficulté. Si l’un de nous avait 10 minutes de retard, nous attendions avec bienveillance. Pas d’autre moyen de toute façon puisque chacun étant en route et nous n’avions alors pas la capacité de nous joindre.

Désormais, nous sommes tous équipés de smartphones, une invention aussi efficace que terrible et qui a profondément bouleversé notre rapport au temps. Lorsque nous avons rendez-vous avec des amis, nous n’avons plus guère besoin d’être aussi précis qu’auparavant puisqu’au moindre doute, au moindre retard, au moindre souhait nous avons la possibilité de nous joindre partout, n’importe où, n’importe quand.

Ceci pour vous dire que nous sommes passés d’un monde plus patient à un monde toujours plus impatient, d’un monde où l’on prenait le temps à un monde où l’on aurait plus besoin de le prendre.

Cette modification, c’est là le point central de ma réflexion, de notre rapport au temps a aussi modifié notre rapport à l’argent et plus généralement à l’investissement. Non que les déterminants de nos comportements aient fondamentalement changé mais tout est plus rapide, plus fugace, plus instantané.

Et cela ne fait pas nécessairement vos bonnes affaires en tant qu’épargnant et en tant qu’investisseur individuel. Pourquoi ?

Parce que comme dans tout le reste de notre société de l’immédiateté, le secteur financier s’est adapté et fonde une grande partie de son marketing sur cette accélération de notre rapport au temps. Attention, mon souhait n’est pas ici de critiquer ledit marketing, ils ont bien raison de s’adapter et ne pas le faire serait inopportun.

Mais comme le titre de mon podcast le dit, vous abordez le sujet de la finance personnelle AVEC MOI et par réciprocité MOI AVEC VOUS. C’est donc à vous que je m’adresse et je vous donne là probablement le meilleur conseil qui soit : prenez votre temps.

Plusieurs fois ai-je entendu ces vingt dernières années des connaissances me conter combien elles se félicitaient d’avoir saisi l’opportunité d’un placement dont on leur avait expliqué qu’il fallait se dépêcher car non seulement les places étaient limitées mais en plus l’offre était limitée dans le temps.

Ainsi donc, comme on profite d’une promotion à durée limitée en supermarché, on devrait aussi profiter d’une promo similaire pour investir notre argent durement gagné. Sauf que plusieurs années plus tard, bien rares sont ces connaissances qui continuaient à se féliciter de la fameuse offre qu’ils avaient saisie avant tant d’enthousiasme. Non qu’ils aient perdu de l’argent, la plupart en ont gagné, mais beaucoup moins que la seule tendance des marchés financiers dans leur globalité leur aurait fait gagné, bien plus simplement et pour un coût bien moins élevé en frais.

Lorsqu’un investissement potentiel vous est proposé avec une date limite, mieux encore avec un nombre limité de clients, allez à rebours de ce que votre conseiller – ou plutôt votre vendeur – vous indique. C’est justement le signal qu’il convient de prendre votre temps, voire mieux encore, déclinez l’offre, tout simplement.

Pourquoi ? Car les opportunités d’investissement abondent en permanence et que s’il vous faut plus de temps pour mieux évaluer l’opportunité, il est à 99% certain qu’il vous sera plus profitable à terme d’avoir pris ce temps que d’avoir sauté sur ladite opportunité. Les actifs de qualité existent dans la durée, ils étaient là hier et ils seront là demain.

Les grandes entreprises cotées  pour ceux qui préfèrent la bourse ou les beaux immeubles pour ceux qui préfèrent l’immobilier sont des opportunités de long terme qui étaient là hier et seront là demain. Une vraie bonne opportunité financière existera toujours, quelque part. S’il vous faut plus de temps pour l’analyser, pour l’évaluer, pour la saisir, prenez ce temps.

Et si ce n’est pas celle-là, alors persévérez mais placez-vous toujours de votre point de vue individuel et non du point de vue de l’offre ou de celui qui la promeut. Qu’est-ce qui est bien pour vous est la seule question qui vaille. Tout ce qui donne à une opportunité un caractère limitatif doit vous interroger sur sa pertinence.

Certes c’est caricatural mais dois-je vous rappeler que l’escroquerie à plusieurs dizaines de milliards de dollars de Bernard Madoff fut un immense succès pour ce dernier et un drame pour ses clients car elle était à la fois limitée dans son temps d’ouverture à la clientèle et dans le nombre de la clientèle pouvant y investir ?

Bien entendu, de nombreuses opportunités dont le marketing insiste sur cette notion de limitation ne sont pas des escroqueries, bien heureusement. Mais sur le long terme et a posteriori, on constate que ce sont rarement les meilleures opportunités.

J’ai déjà abordé l’importance du temps – le facteur T – dans l’épisode relatif à l’intérêt composé. Retenez donc cette fois que votre temps est tout aussi précieux et que savoir le prendre pour bien investir est un facteur-clef de votre réussite. Passer à l’action est indispensable, mais tout arrive à point à qui sait attendre.

Mieux vaut toujours se décider en toute confiance et si cela requiert du temps, prenez-le ! Dans un monde qui va toujours plus vite, l’investisseur individuel peut user du temps comme d’un avantage stratégique. Ignorez le bruit et apprenez à écouter le silence. C’est l’un des secrets des plus grands et des plus riches investisseurs.

Maintenant que vous savez que dans le doute mieux vaut s’abstenir et que prendre son temps est souvent le meilleur moyen d’éviter le pire, retrouvez-moi très bientôt pour un nouvel épisode.

Abonnez-vous dès maintenant avec votre logiciel ou application préférée et surtout, soutenez cette initiative en likant et en partageant autour de vous.

Vous pouvez désormais vous abonner à ce podcast via Youtube, Spotify, Deezer ou encore Amazon Music.

Retrouvez aussi plus d’informations et de contenus inédits sur mon site charlesrault.fr

Merci de votre confiance et à très bientôt !

Laisser un commentaire