Le Système Financier

Bonjour, vous écoutez La Finance Personnelle avec Charles et aujourd’hui je vous parle du système financier.

A entendre certains, le système financier ne consisterait qu’en une vaste entreprise de domination de la plupart par une caste dirigeante toujours plus riche et toujours plus avide d’argent, de profits et de privilèges.

Objectivement, lorsqu’on lit les statistiques relatives à la répartition des richesses dans le monde, on peut légitimement déplorer que les plus riches concentrent toujours plus alors que nos classes moyennes se paupérisent. Mais est-ce vraiment pire aujourd’hui qu’hier ?

En fait, la réponse est plutôt non. En dépit des titres sévères de certaines études, la pauvreté a reculé ces dernières décennies dans le monde comme jamais auparavant dans l’Histoire, l’espérance de vie a bondi et la technologie a globalisé tant l’information que les échanges.

Comprenez-moi bien, oui, beaucoup reste à faire pour éradiquer la pauvreté. Mais sans rien ignorer des grandes difficultés que vivent encore bien de trop de personnes à travers le monde, il est utile d’expliquer en quoi et pourquoi le système financier si souvent critiqué a catalysé le progrès plutôt qu’il ne l’a empêché.

Le système financier vise principalement à rendre accessible les fonds des épargnants à ceux qui en ont besoin en vue de créer ou de poursuivre leurs activités économiques. Il en va ainsi des entrepreneurs qui créent les produits que vous aimez tant consommer ou encore des jeunes qui achètent leur première maison.

Demain si vous créez votre entreprise et je vous souhaite la plus grande réussite, vous aurez probablement besoin d’argent pour démarrer, c’est-à-dire de quelques capitaux. Si vous ne les avez pas, vous demanderez probablement l’aide de vos proches et le plus souvent vous irez aussi voir votre banquier. Sans même vous en apercevoir, vous serez déjà un participant actif de ce qu’on appelle le système financier.

Oui, l’argent doit circuler facilement – c’est ce qu’on appelle aussi la liquidité – et pour se faire, avec un maximum de transparence et pour un coût le plus réduit possible, intervient ledit système financier. Dotés de capacités inégalées, des intermédiaires à l’instar des banques s’occupent de « faire bouger » l’argent de celui qui en a en excès à celui qui en a besoin.

Imaginez le coût et le temps qu’il vous faudrait à vous, simple particulier, si vous deviez par vous-mêmes trouver un prêteur, le convaincre de vous prêter de l’argent, payer et faire rédiger un contrat par un notaire. Ajoutons-y le risque supporté par le prêteur et qu’il refusera donc logiquement dans bien des cas.

Pour un prix et un délai beaucoup plus réduits donc, les banques, clefs de voûte dudit système financier, s’emploient à faire circuler l’argent parmi la multitude d’agents économiques dont vous comme moi faisons partie.

Pour résumer, retenez que le système financier consiste en une architecture complexe d’intermédiation en vue de la bonne circulation de l’argent, de la meilleure information au meilleur prix, de la bonne identification et de la bonne solvabilité des agents économiques.

Si le système financier ressemble à un immense personnage dominateur et abstrait, il est aussi l’addition de toutes nos personnes, en tant que consommateurs, épargnants, vendeurs, acquéreurs et de tout ce qui jalonne notre vie économique et financière.

Maintenant que vous savez qu’au-delà de la caricature le système financier rend tout simplement possible l’économie, retrouvez-moi très bientôt pour un nouvel épisode. Abonnez-vous dès maintenant avec votre logiciel ou application préférée et surtout, soutenez cette initiative en likant et en partageant autour de vous.

Merci de votre confiance et à très bientôt !

Laisser un commentaire