Euronext (ENX)

Les informations ci-dessous ne constituent pas un conseil d’investissement, privilégiez l’assistance d’un professionnel agréé pour vos investissements financiers et suivez les bonnes pratiques préconisées par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Analyse du 08/03/2023

Cotée en 2000 et désormais présente dans 23 pays, Euronext N.V. (ENX) est la première place financière européenne et regroupe les bourses d’Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Lisbonne, Milan, Oslo et Paris. Euronext a récemment retiré son offre indicative pour l’acquisition de 100% du capital social d’Allfunds (ALLFG), distributeur de fonds institutionnels dont l’actif sous gestion pèse 1300 milliards €.

La société Euronext enregistre une marge brute moyenne supérieure à 50% depuis 2017 et sa marge d’exploitation qui oscille régulièrement – en baisse toutefois – autour de 35% montre une relative résilience dans son secteur. La barrière à l’entrée demeure élevée et seuls quelques autres acteurs comme Deutsche Boerse AG (DB1) animent ce secteur qui reste structurellement concurrentiel sur les prix et sur les volumes d’affaires générés des services proposés.

Le dividende de 2,22 € proposé pour l’exercice 2022 (+0,29 euros, en hausse de 15% par rapport au dividende 2021) est en phase avec l’objectif de versement de 50% du résultat net fixé par le conseil d’administration. Sur la base d’un Bénéfice Net par Action (BNA) attendu à environ 5,15 € en 2023, le dividende représente 43% de ce dernier, suggérant ainsi une certaine pérennité du dividende pour les prochaines années.

Selon les estimations des analystes, on peut espérer un dividende 2023 d’environ 2,55 € et un dividende 2024 d’environ 2,85 € soit 13,9% de croissance moyenne annuelle soit à peine moins que celle observée entre 2021 et 2022. Rappelons toutefois que la croissance du dividende sur 5 ans a été de 7,09%, par conséquent le consensus des analystes paraît plutôt optimiste et 10% de croissance annuelle du dividende paraît plus réaliste si le contexte demeure favorable.

Enfin, en l’absence d’opération de fusion-acquisition d’ampleur à l’instar de celle tout juste abandonnée concernant Allfunds, l’agence de notation S&P s’attend à ce qu’Euronext poursuive son désendettement et a relevé la note long terme d’Euronext de BBB à BBB+ en conséquence.

S&P souligne aussi que le changement de la politique d’investissement d’Euronext Clearing – à savoir déposer la quasi-totalité des marges en espèces déposées par les membres compensateurs auprès de la Banque centrale européenne (BCE) plutôt que d’investir dans la dette souveraine européenne – a considérablement réduit le risque pour Euronext.

Sur la base d’un BNA de 4,10 € en 2022, des résultats annuels des 5 dernières années et d’une croissance annuelle estimée par le consensus des analystes à environ 8,20% pour les 5 prochaines années, l’estimation basse de l’objectif à long terme (5 ans) du cours de l’action Euronext peut être fixé à 82,33 € pour un potentiel de hausse de 17,61% selon un prix actuel d’environ 70 €, soit 3,30% en taux de croissance annuel composé (CAGR) hors dividende.

Document PDF

AMF: L’auteur de ce document déclare détenir des actions Euronext (ENX).

Laisser un commentaire